Notre histoire

De la fondation au 50e anniversaire
  • Fondé en 1923, le club de golf Ki-8-Eb fait appel à l'architecte de renom Stanley Thompson pour construire le premier neuf trous. Au début, le terrain ne comporte que 7 trous: on joue 2 fois le 1 et le 9. Les neuf premiers trous sont complétés en 1925. Déjà le 24 juillet 1924, on procède à l'inauguration du premier chalet ("club house") du club.
  • Le 8 mai mai 1951, un incendie détruit le chalet original. On en reconstruit un nouveau la même année. Par la suite, ce chalet fut agrandi en plusieurs occasions. Il fut l'objet de rénovations majeures en 1999 et 2000.
  • On construit un vert de pratique en 1927. Puis, en 1937, le club obtient son permis de vente de boissons alcooliques.
  • En 1950, on fait appel à Albert H Murray, champion de l'Omnium canadien et architecte de golf, pour construire un second 9 trous et réaménager le premier neuf. Les travaux s'étendent de 1950 à 1952. En 1952, le deuxième neuf trou est complété et le club possède maintenant un grand parcours standard, à normale 72.
  • En 1963, on construit un 3e neuf trou, à normale 3, d'abord réservé aux membres débutants et aux juniors. En 1965, le conseil décide de l'ouvrir au grand public.
  • En 1973, on fête avec éclat le 50e anniversaire du club. Plusieurs activités permettent aux membres et aux visiteurs de fraterniser et de se remémorer les "bonnes années". Un album-souvenir de 52 pages retrace en photos et en textes les principales péripéties de ce demi-siècle. Durant cette période, le Ki-8-Eb a eu 17 présidents (voir lien ci-contre pour les photos).
Un autre 25 ans: 1973-1998
  • De 1976 à 1996, le club Ki-8-Eb est aussi connu comme centre de ski de fond très populaire, comportant 9 pistes de ski différentes, totalisant environ 50 kilomètres de long. Certaines fins de semaine, plus de 3 000 skieuses et skieurs sillonnent ses pistes, à chaque jour.
  • En 1979, le Ki-8-Eb devient le premier terrain de golf en Mauricie à installer un système d'arrosage complet de toutes ses allées. On en profite pour refaire de nombreux tertres de départ et pour "adoucir" la côte du 10.
  • En 1988, on procède à la réfection de 4 verts sur le grand parcours: les trous #1 et #12 sont refaits sur place; les trous #11 et #16 sont légèrement déplacés et agrandis.
  • En 1994, on procède à l'installation d'un élévateur pour transporter les golfeurs du vert #9 au départ du trou #10. Cet élévateur met fin à 20 ans de transport par camionnnette.
  • En 1998, diverses activités spéciales marquent le 75e anniversaire du Ki-8-Eb.


De 1999 à aujourd'hui
  • En 1999, on entreprend des travaux majeurs de rénovation de tout le sous-sol du chalet: on déplace le vestiaire des dames, la salle d'entretien et d'entreposage des bâtons. On aménage un local pour l'entreposage des "caddies" électriques qui sont de plus en plus populaires. On refait au complet l'installation électrique.
  • En 2000, on continue les rénovations majeures:: tout le rez-de-chaussée est modifié: on remplace les fenêtres et les portes; on peinture les plafonds et les murs; et, surtout, on améliore l'isolation et on installe l'air climatisé. Lors des tournois et réceptions, tous les convives seront à l'aise, même lors des journées chaudes de l'été.
  • Pour la saison 2001, on procède à divers travaux sur le terrain: déplacement et reconstruction du vert #9, adoucissement de la côte allant du #3 au #4, plantation d'arbres à la droite du champ d'exercice, pour protéger les autos en stationnement. En septembre, on inaugure le muret qui identifie le club de golf Ki-8-Eb, muret dont la construction est rendue possible grâce à la participation de 6 commanditaires.
  • En 2002, le Ki-8-Eb remplace sa flotte complète de voitures motorisées: on fait l'acquisition de 74 voitures avec toit, pare-brise et protège-sac: tout ce qu'il faut pour protéger de la pluie ou d'un soleil trop ardent. En conséquence, on doit procéder à l'agrandissement de la terrasse dont le toit protège les voitures en remisage. Au terrain d'exercice, on ajoute une dizaine d'aires de départ et on installe trois petites collines qui seront autant de cibles précises pour les golfeurs. Sur le parcours, en plus de couper ou planter des arbres (au #11 et au #14), on fait disparaître le chemin qui coupe l'allée du #2 et du #3. De plus, au trou #3, on construit un nouveau tertre de départ, 45 verges à l'arrière du départ bleu, pour y placer les jalons noirs et on adoucit la pente, à 150 verges du vert, de façon à ce que les golfeurs puissent voir le vert de cet endroit.
  • En 2003, on complète les nouvelles fosses de sable aux trous #2 et #3; on installe la tourbe sur ces mêmes 2 trous. De plus, on reconfigure le terrain de façon à obtenir 5 jeux de jalons: les noirs (6605 verges), les bleus (6321 vgs), les blancs (5855 vgs), les jaunes (5333 vgs) et les rouges (4545 vgs). Avec ce nouveau dessin, chaque golfeuse ou golfeur peut choisir un parcours convenant à son niveau de jeu. Sur la terrasse du chalet, on installe un auvent de 50 pieds de long, qui permet aux golfeurs de demeurer à l'extérieur malgré le soleil brûlant ou la pluie. L'installation de cet auvent est rendu possible par la contribution financière des institutions Desjardins.
  • En 2004, on transforme le trou #16: les deux buttes face au tertre de départ sont aplanies, pour rendre possible la visualisation des joueurs qui précèdent; de plus, on ajoute deux fosses à droite et une fosse à gauche de l'allée, pour recevoir les balles errantes. Au trou 5, on déplace le chemin à la droite du vert et on ajoute une fosse de sable au devant droit du vert. A l'automne, on modifie l'allée du trou 15 pour enlever la butte qui cache le vert au 150 verges.
  • En 2005, on termine les travaux au trou 15 en installant de la tourbe sur toute l'allée. De plus, suite à une inondation printanière, on crée un ruisseau à ciel ouvert au début de l'allée du trou #2 avec un enrochement complet. A l'automne, on met en marche un projet majeur qui vise à enlever les buttes sur les trous #6, #7 et #8, à modifier la trajectoire de l'allée du trou #6 et à construire un nouveau vert, au-delà du ruisseau, pour le trou #7. De plus, on profite de ces travaux pour installer une nouveau système d'irrigation sur le premier neuf, système automatique et informatisé qui permettra d'arroser aussi l'herbe longue.
  • En 2006, on complète les travaux de pose de tourbe aux trous #6 et #8. On construit le nouveau vert du trou #7, au delà du ruisseau. Le «nouveau» terrain est accessible au complet le samedi 17 juin. À l'automne, on entreprend les travaux de contrôle de l'eau aux trous #16 et #17: au trou #16, on creuse un ruisseau à ciel ouvert à environ 80 verges à l'avant du vert; au trou #17, on creuse un lac qui servira de bassin de rétention à l'avant du vert. On installe aussi un nouveau système d'arrosage sur le 2e neuf. On profite de ces travaux pour refaire de nouveaux tertres de départ aux trous #1 (noirs), #11 (noirs) et #14 (blancs). De plus, en met à niveau l'aire de tombée des coups de départ au trou #10.
  • En 2007, au printemps, on complète les travaux aux trous #16 et #17. À l'automne, on déplace le chemin menant du #6 au #7, pour rendre la côte moins abrupte. À l'avant du trou #18, on creuse un ruisseau à ciel ouvert pour remplacer la tuyau souterrain. On en profite aussi pour ajouter des fosses de sable à la gauche de l'allée, entre le 200 et le 100 verges.
  • En 2008, au printemps, on complète la pose de tourbe autour du vert du #18. À l'automne, on fait des travaux majeurs au trou #14: on creuse 2 lacs à l'avant du vert pour améliorer le système de drainage; on creuse l'allée d'environ 5 pieds au 125 verges et on installe des fosses de sables pour recevoir les coups de départ mal dirigés. On en profite aussi pour agrandir le vert du trou #17 à la gauche.
  • En 2009, au printemps, on complète la pose de la tourbe autour des nouveaux lacs du 14e trou et on fait de même à l'agrandissement du vert du 17.
  • En mai 2010, on construit un nouveau chemin à la droite du vert du 15, dans le but d'améliorer le drainage dans la partie gauche de l'allée, face au vert. À l'automne, on effectue des travaux majeurs aux trous 10 à 14. Au trou #11, on adoucit les pentes menant du premier plateau jusqu'au vert. Au trou #12, on adoucit la pente et on allonge l'aire de tombée de la balle en coupant quelques arbres. Au trou #14, on réaménage le tertre de départ des jalons noirs et bleus. Aux trous #10 et #13, on régularise les ruisseaux et on construit de nouveaux ponts. En novembre, une pluie abondante emporte le pont du ruisseau au trou #4 et détériore l'enrochement du ruisseau menant du #3 au #4.
  • En mai 2011, on complète les travaux en finissant l'installation de la tourbe sur l'allée du #12 et en réparant l'enrochement du ruisseau en entre le #3 et le #4. En août, on doit abattre plusieurs arbres qui ont été endommagés par l'ouragan Irène. À l'automne, on refait le tertre de départ du 13e trou pour en faire un tertre à deux paliers: les jalons noirs et bleus sur le palier haut à l'arrière, et les jalons blancs, rouges et noirs sur le palier du bas à l'avant.

*** RAPPEL HISTORIQUE ***
Les aviez-vous reconnus ?
Quatre membres illustres du Ki-8-Eb
dont 2 anciens présidents
texte
Sur la photo:: Guy Trottier (président 1967), le juge Jean-Louis Marchand (président 1946-47), Hudon Normand et l'avocat, puis juge Roger Laroche > Image agrandie

© 1997 ... Dernière mise-à-jour le 11 mai 2014 par PaqA